Go to top

Olga Peretyatko

Amina (La Sonnambula)

D'abord membre du Chœur pour enfants du Théâtre Mariinsky , Olga Peretyatko entame une formation de chef de chœur et part étudier le chant à l'Eisler Hochschule für Musik de Berlin. Elle est lauréate de plusieurs prix internationaux dont un au concours Operalia et du Premio Franco Abbiati della Critica Musicale Italiana. De 2005 à 2007, elle participe à l'Opéra Studio du Staatsoper de Hambourg. Depuis, elle se produit au Deutsche Oper Berlin, au Staatsoper Berlin, au Bayerische Staatsoper, à l'Opernhaus Zürich, au Théâtre des Champs-Élysées, à l’Opéra Bastille, à La Fenice, au Metropolitan, à La Scala, à La Monnaie, au Wiener Staatsoper ou encore au Festival Rossini de Pesaro, au Festival de Baden‑Baden et au Festival de Salzbourg. Son interprétation du Rossignol de Stravinsky, produit par Robert Lepage en 2009, à Toronto, lui vaut une reconnaissance internationale. Elle chantera à nouveau dans cette production lors du Festival d'Aix-en-Provence, puis à l'Opéra de Lyon, à la Brooklyn Academy of Music de New York et au Netherlands Opera d'Amsterdam.

Elle interprète des rôles comme Giulietta dans I Capuleti ed i Montecchi, Fiorilla dans Il Turco in Italia, Zerbinetta dans Ariadne auf Naxos, Elvira dans I Puritani, Gilda dans Rigoletto et les rôles‑titres de Lucia di Lammermoor et La Traviata. Elle se produit régulièrement en concert et récital partout dans le monde. Dernièrement, elle a interprété pour la première fois les rôles de Donna Anna dans Don Giovanni et Konstanze dans Die Entführung aus dem Serail.

En projet : ses débuts dans les rôles de Leila dans Les pêcheurs des perles, Olympia, Antonia, Giulietta et Stella dans Les contes d’Hoffmann, Rosina dans Il barbiere di Siviglia, le rôle-titre d’Anna Bolena, Norina dans Don Pasquale, Pamina dans Die Zauberflöte ; ses débuts au Covent Garden de Londres, à Monte- Carlo et au New National Theatre de Tokyo. Son contrat d’exclusivité chez Sony Classical a notamment permis les enregistrements de La bellezza del canto, qui comprend des airs de Rossini, Verdi, Donizetti, Massenet et Puccini, Arabesque et Rossini !, opus entièrement dédié au compositeur et récompensé de l’Echo-Klassik Award 2016.

À l’Opéra de Lausanne : Desdemona dans Otello (2010), le rôle-titre d’Alcina (2012), Adina dans L’elisir d’amore (2012), Violetta dans La Traviata (2015), deux récitals (2012 et 2017).