Go to top

Fabrice Kebour

Lumières de La Chauve-souris et d'Ariadne auf Naxos

Ces vingt dernières années, le travail de Fabrice Kebour a été présenté en Europe, au Japon, aux Etats-Unis, au Moyen-Orient et au Canada. Il a signé des lumières dans les théâtres les plus prestigieux tels que la Comédie-Française, l’Opéra national de Paris, le Wiener Staatsoper, le Bregenzer Festspiele, la Scala de Milan, les Arènes de Vérone et le Théâtre de la Monnaie.

En 2006, il éclaire les cérémonies olympiques d’ouverture et de clôture des Jeux Asiatiques à Doha. Il participe en 2011 à l’exposition Light Speaks, une rétrospective internationale organisée par la Quadriennale de Prague (Quadrennial of Performance Design and Space) autour du travail des créateurs lumière ayant marqué leur génération. Il a été nominé pour le Molière du meilleur créateur lumière pour Camille C en 2005, Baby Doll en 2009 et Pluie d’enfer en 2011.

À l’Opéra de Lausanne : Il barbiere di Siviglia (2009 et 2014), L’elisir d’amore (2012), Die Lustigen Weiber von Windsor (2014,) Le Petit Prince en création mondiale (2014).