Go to top

ALCINA

Georg Friedrich Haendel (1685-1759)

Opéra

Opéra en 3 actes
Livret d'Antonio Fanzaglia d'après Orlando furioso de Ludovico Ariosto, arrangé par Antonio Marchi
Première représentation au Royal Theatre Covent Garden à Londres, le 16 avril 1735

Alcina Olga Peretyatko
Ruggiero Florin Cezar Ouatu
Morgana Sophie Graf
Bradamante Delphine Galou
Oronte Juan Francisco Gatell
Melisso Giovanni Furlanetto
Oberto Paolo Lopez

Orchestre de Chambre de Lausanne
Tanzkompagnie des Theaters St. Gallen
Chœur de l'Opéra de Lausanne


Direction musicale Ottavio Dantone
Mise en scène Marco Santi
Chorégraphie Marco Santi et les danseurs
Décors Katrin Hieronimus
Costumes Katharina Beth
Lumières Guido Petzold
Vidéo Kristian Breitenbach
Chef de choeur Véronique Carrot

Production de l'Opéra de Lausanne, en coproduction avec le Theater St. Gallen

Dimanche 19 février 2012, 17h
Mercredi 22 février 2012, 19h
Vendredi 24 février 2012, 20h
Dimanche 26 février 2012, 17h

Salle Métropole

Durée: environ 3h05 entracte inclus

Le genre héroïco-magique plaisait au public londonien du premier XVIIIe siècle. Qu’il s’agisse de Rinaldo (1711), Teseo (1713), Amadigi (1715), ou Alcina (1735), les magiciennes amoureuses ont offert ses grands succès à Haendel. Alcina, troisième opéra inspiré de l’Orlando furioso de l’Arioste, présente la particularité de n’avoir jamais disparu de la mémoire des mélomanes grâce au fameux enregistrement Decca de 1962, sous la baguette de Richard Bonynge, accompagnant Joan Sutherland. La beauté des airs de cette partition a résisté au traitement alors imposé à ce répertoire : la marque d’un chef-d’œuvre intemporel, aujourd’hui restitué par Ottavio Dantone.

Extrait du spectacle

Sponsor principal