Go to top

Daniel Golossov

Publio (La clemenza di Tito), Duglas d'Angus (La donna del lago)

Passionné de musique, de langues et d’histoire, Daniel Golossov a étudié le piano, la musique de chambre, le chant et la direction de chant, notamment à Nice et au Conservatoire Giuseppe Verdi de Milan, ainsi que la linguistique à la Sorbonne. Lauréat du premier prix de chant du CNR de Paris, il affine sa technique vocale à Milan avec Bonaldo Giaiotti, au Laboratorio Lirico Europeo, puis à l’Opernstudio de Zurich.

Il se produit dans des rôles aussi variés que nombreux, interprétant Timur dans Turandot, Figaro dans Le nozze di Figaro, Don Alfonso dans Così fan tutte, Colline dans La bohème, Ferrando dans Il Trovatore, Sparafucile dans Rigoletto, il Commendatore dans Don Giovanni, Ramfis dans Aida ou Raimondo dans Lucia di Lammermoor. Il chante dans Cyrano de Bergerac d’Alfano et Le joueur de Prokofiev à La Scala, Don Carlo, La fedeltà premiata et Gianni Schicchi à l’Opéra de Zurich, La serva padrona à Lugano, le rôle-titre de Don Giovanni à Cologne et au Festival de Sankt Margarethen, Fidelio à l’Anhaltisches Theater de Dessau. Il a collaboré avec Nello Santi, Patrick Fournillier, Bruno Amaducci, Maurizio Barbacini, Roberto Rizzi Brignoli, Matteo Beltrami, Daniel Barenboim et Lorin Maazel.

À l’Opéra de Lausanne : Angelotti dans Tosca (2013), Bartolo dans Le nozze di Figaro (2013), Nilakantha dans Lakmé (2013), Wurm dans Luisa Miller (2014), Orbazzano dans Tancredi (2015), le spectre du roi dans Hamlet (2017).