Go to top

Roberto Frontali

Rôle-titre (Simon Boccanegra)

Après s’être dédié au belcanto de Rossini, Bellini, Donizetti puis au répertoire verdien, Roberto Frontali s’est récemment intéressé au répertoire dramatique de Puccini et du vérisme. Dans les années 1990, il fait ses débuts au Metropolitan de New York avec L’elisir d’amore, ainsi qu’à La Scala de Milan avec Beatrice di Tenda. Il a chanté sous la direction de grands chefs tels que Claudio Abbado pour Il barbiere di Siviglia, Riccardo Muti pour La Traviata, Falstaff et Don Pasquale, Zubin Mehta pour La forza del destino, Lucia di Lammermoor et Falstaff, Semyon Bychkov pour La bohème, Eugène Onéguine et Don Carlo, ou encore Myung Whun-Chung pour Don Carlo à Dresde et Rigoletto à Venise. Ses derniers engagements incluent les rôles de Tonio dans Pagliacci au Teatro Regio de Turin, Carlo Gérard dans Andrea Chénier au Teatro Colón de Buenos Aires, Jack Rance dans La fanciulla del West, Scarpia dans Tosca et le rôle-titre de Rigoletto.

En projet : Tosca au Teatro San Carlo de Naples, Luisa Miller à l’Opéra de Hambourg, Un ballo in maschera au Wiener Staatsoper et Rigoletto à l’Opéra de Rome.

À l’Opéra de Lausanne : le rôle-tire de Falstaff (2012), Giorgio Germont dans La Traviata (2015).