Go to top

NORMA

Vincenzo Bellini (1801-1835)

Opéra

Opéra en 2 actes
Livret de Felice Romani d'après la tragédie Norma ou l'infanticide d'Alexandre Soumet
Première représentation au Teatro alla Scala à Milan, le 26 décembre 1831

Pollione Giuseppe Gipali
Oroveso Oren Gradus
Norma Hiromi Omura
Adalgisa Béatrice Uria Monzon
Clotilde Marie Karall
Flavio Sébastien Eyssette

Orchestre de Chambre de Lausanne
Chœur de l'Opéra de Lausanne


Direction musicale Roberto Rizzi Brignoli
Mise en scène, décors, costumes et lumières Massimo Gasparon
Chef de choeur Véronique Carrot

Production du Teatro Macerata / Sferisterio Opera Festival, Italie

Vendredi 28 octobre 2011, 20h
Dimanche 30 octobre 2011, 17h
Mercredi 2 novembre 2011, 19h

Théâtre de Beaulieu

Durée du spectacle: env. 3h avec entracte

S’il est un mythe dans le répertoire lyrique, il s’agit bien de Norma de Bellini. Le public de la Scala fut pourtant déconcerté en l’accueillant. Giuditta Pasta pour qui fut créé le rôle-titre s’attaqua la première, mais avec difficulté, au très célèbre air « Casta diva », redoutable épreuve pour soprano, encore de nos jours. Maria Callas bâtit sa notoriété de soprano tragédienne sur sa première Norma, en 1948. Dix ans plus tard, éclatait le scandale de sa carrière, lorsqu’elle déclara forfait à la fin de premier acte, à Rome, le 2 janvier 1958. C’est dans la pureté de du chant, sans excès vocaux, que se chante cet émouvant conflit des sphères privée et publique incarné par le personnage de Norma.

Extrait du spectacle

Spectacle parrainé par