Une sélection de podcasts à écouter tranquillement chez vous

afin de vous immerger dans le monde de l’opéra.


Un podcast c’est quoi ? C’est un contenu audionumérique que l’on peut écouter n’importe où et n’importe quand.

ÉDUQUER LES OREILLES : LA MUSIQUE CLASSIQUE POUR TOUS !
De la flûte à bec au « plan choral », comment transmettre l’amour de la musique classique ?

PHILOSOPHER AVEC BEETHOVEN (4 épisodes)
Héritier des grands compositeurs viennois que furent Haydn et Mozart, Beethoven est à la fois le dernier prodige musical du classicisme, et celui qui ouvre la voie d’une musique nouvelle, empreinte de liberté et de sensibilité. Comment révolutionner le monde en musique ?

L’OPÉRA, L’IMPOSSIBLE DÉMOCRATISATION ?
Il y a trente ans, le nouvel édifice de l’opéra Bastille, à Paris, devait signer la démocratisation du genre. Malgré de gros efforts vers les nouveaux publics, les chiffres restent têtus : l’opéra attire les personnes âgées et financièrement aisées. Explications du sociologue Fabrice Raffin, et reportage.

MUSICIENNES ET COMPOSITRICES : UNE HISTOIRE EN MODE MINEUR ?
« Epouse de Robert Schumann », « muse du Groupe des Six », « excellente pédagogue », « gracieuse » : comment les discours sur les femmes musiciennes et compositrices ont-ils contribué à minorer leurs œuvres comme leur place dans l’histoire de la musique, voire à les en effacer simplement ?

ÉCOUTER MOZART POUR VIVRE MIEUX
Pourquoi la musique de Mozart adoucit-elle les mœurs ? Nous fait-elle aller mieux ? Nous donne-t-elle parfois le sentiment d’être immortel ? Explications avec le pianiste Karol Beffa et l’écrivain Philippe Sollers.

NOTRE CERVEAU PEUT-IL SE PASSER DE MUSIQUE ?
La musique est intimement liée aux neurosciences. L’écouter ou la pratiquer active des zones spécifiques de notre cerveau. Lesquelles ? Quels circuits sont activés ? Quels effets sont produits ? Quel impact la musique peut-elle avoir sur nos apprentissages de manière générale ?

MUSIQUES, SONS ET SIGNES (11 épisodes)
Comment l’écriture et la partition peuvent-elles générer des idées, des pensées musicales et favoriser la mémoire ? Quel est le comportement spatial des objets sonores ? Comment l’espace peut-il être révélateur de la polyphonie? Où situer l’orchestre ? Tant de questions complexes auxquelles Philippe Manoury tente de répondre.

LEÇON INAUGURALE : L’INVENTION DE LA MUSIQUE
Comment naît une idée musicale ? Comment écrire, donner à voir, la musique électronique ? Quel rôle joue l’anticipation ? Qu’est-ce qui doit être dit ? Qu’est-ce qui doit être chanté ? Philippe Manoury questionne le devoir d’inventer des musiciens.

MUSIQUE : LE CLASSIQUE, C’EST RINGARD ?
La musique classique va-t-elle mourir avec son public ? Aujourd’hui, la moitié des spectateurs de concerts a plus de 61 ans, contre 36 ans en 1981. Pourtant, depuis 30 ans les initiatives pour attirer les jeunes se sont multipliées. Témoignages de jeunes passionnés.

AUTANT EN EMPORTE L’HISTOIRE – PAULINE VIARDOT, LA DIVA DU ROMANTISME
Cette fiction de l’auteur Vincent Hazard sur Pauline Viardot nous emmène sur les traces de la cantatrice et compositrice de talent, qui fut l’une des musiciennes les plus douées de son temps. Stéphanie Duncan s’entretient avec l’historien de la musique, Patrick Barbier, biographe de Pauline Viardot.
Pauline Viardot a notamment composé « Cendrillon », un opéra-comique en trois tableaux qui avait été présenté en 2018 à l’Opéra de Lausanne.

AUTANT EN EMPORTE L’HISTOIRE – SZPILMAN, LE PIANISTE RESCAPÉ DU GHETTO DE VARSOVIE
En janvier 1945, alors que Varsovie est détruite par ordre de Hitler, un homme échappe à l’anéantissement : Władysław Szpilman, juif polonais et pianiste. La fiction de François-Xavier Szymczak relate l’exceptionnel destin du rescapé ; l’auteur et le sociologue Georges Mink répondent aux questions de Stéphanie Duncan.

AUTANT EN EMPORTE L’HISTOIRE – HORTENSE SCHNEIDER, LA BELLE HÉLÈNE D’OFFENBACH
Le 17 décembre 1864, au Théâtre des Variétés à Paris, le public n’en croit pas ses yeux et ses oreilles : « La Belle Hélène », le dernier spectacle d’Offenbach est un feu d’artifice de charme et de drôlerie, du jamais vu !

AUTANT EN EMPORTE L’HISTOIRE – 1965, MARIA CALLAS, À VOIX PERDUE
Callas était prête à tout pour atteindre la perfection de son art lyrique. « Autant en emporte l’Histoire » évoque un moment-clé de son existence passionnée : la perte de sa voix.

LA MARCHE DE L’HISTOIRE – BEETHOVEN (4 épisodes)
Avant même la trentaine, Beethoven sentit la surdité le gagner. D’abord l’oreille gauche puis les deux pour finir, dans les années 1820, sourd comme une pierre. C’est un cas rarissime dans l’histoire de la musique : un compositeur privé de l’oreille et qui continue à créer.

LA MARCHE DE L’HISTOIRE – HECTOR BERLIOZ ET LA FRANCE
Guizot, son confrère de l’Institut, le décrit ainsi en 1862, à la veille de la création de son ultime opéra « Les Troyens » : « Un monsieur maigre, la tête couverte de cheveux ébouriffés, l’œil perçant : c’est un sincère point bavard mais au moment où son enthousiasme le saisit, il devient alors fécond et éloquent. »

LA MARCHE DE L’HISTOIRE – HABILLER L’OPÉRA
Guizot, son confrère de l’Institut, le décrit ainsi en 1862, à la veille de la création de son ultime opéra « Les Troyens » : « Un monsieur maigre, la tête couverte de cheveux ébouriffés, l’œil perçant : c’est un sincère point bavard mais au moment où son enthousiasme le saisit, il devient alors fécond et éloquent. »

RADIO CLASSIQUE – RETOUR VERS LE CLASSIQUE
A travers de nombreux extraits sonores, des interviews de spécialistes, des anecdotes de coulisses et des explications historiques, nous allons explorer ensemble chaque semaine des œuvres issues du cinéma, des séries, des jeux vidéo, de la littérature, du sport, du numérique qui empruntent toutes au classique !

RADIO CLASSIQUE – LE JARDIN D’ÈVE
Chaque week-end, Eve Ruggieri nous ouvre les portes de son jardin musical. Voix emblématique, elle seule peut nous transporter dans l’intimité des illustres compositeurs et interprètes. Elle nous raconte avec finesse et élégance les œuvres et les destins de ces génies. Nous voilà dans les salons viennois de Beethoven en train de rédiger la 9e, ou encore à Nohant buvant le thé avec Chopin et Georges Sand, ou bien à Chambord à la première du Bourgeois Gentilhomme, que Lully et Molière présentent anxieux au Roi Soleil et sa cour… Eve Ruggieri nous offre l’occasion unique de cultiver le plaisir du classique.

Plongez dans nos archives
(re)découvrir nos anciennes productions depuis 2005